Debussy Duparc, Fauré

samedi 11 septembre 2021 • 20h45
Fondation Royaumont
01 30 35 58 00

A. Fanyo, soprano ; G. Durham, mezzo ; K. Boché, ténor ; A. Spampanato, E. Liddall, J. Vallée, pianos.

En février dernier, Marie-Laure Garnier a été sacrée « Révélation lyrique de l’année » aux Victoires de la musique classique. Preuve, s’il en fallait encore, de la pertinence de l’Académie Orsay-Royaumont, que la jeune soprano a fréquentée juste avant, en compagnie de la pianiste Célia Oneto Bensaid… Cette formation permet en effet à des duos de parfaire pendant un an leur connaissance de l’art du lied et de la mélodie sous la houlette de professionnels respectés, tels que Véronique Gens, Stéphanie d’Oustrac ou Christoph Prégardien.

Une nouvelle promotion – la troisième – célèbre ce soir à la fois le lancement de son disque collectif, fraîchement paru chez B-Records, et le début d’une tournée internationale. Distinguerez-vous, parmi ces huit musiciens venus de Grande-Bretagne, de Bulgarie, de France ou de Russie une prochaine « Révélation » ? Certains l’ont déjà fait, en consacrant par exemple une grande partie du documentaire L’Opéra (2017) à Mikhail Timoshenko. Axelle Fanyo, elle, a servi de modèle à l’affiche du Festival 2021. Mais ces jeunes artistes – désormais imprégnés des vers de Victor Hugo ou Charles Baudelaire, ainsi que des notes de Claude Debussy, Piotr Ilitch Tchaïkovski ou Maurice Ravel – méritent tous une égale attention. Avec eux, les lendemains chantent enfin !

Claude Debussy Les trois chansons de Bilitis
Henri Duparc La vie antérieure, Chanson triste, Phidylé
Gabriel Fauré Les Berceaux, La chanson du pêcheur
Guy Ropartz La mer
Camille Saint-Saëns Soirée en mer
Louis Aubert La Mauvaise prière
Francis Poulenc Montparnasse, Bleuet, Le petit garçon trop bien portant
Jacques Ibert Chansons de Don Quichotte (I. Chanson du départ, II. Chanson à Dulcinée, III. Chanson du Duc, IV. Chanson de la mort)
Pyotr Ilitch Tchaikovski Net, tolko tot, kto znal, Ni slova, o drug moj, Serenade Don Zhuana

Antonín Dvořák Má píseň zas mi láskou zní, A les je tichý kolem kol, Když mne stará matka
Maurice Ravel Cinq mélodies populaires grecques, Le réveil de la mariée, Là-bas, vers l’église, Quel galant m’est comparable, Chanson des cueilleuses de lentisques, Tout gai !

Réserver

S'y rendre

  • Fondation Royaumont
    Fondation Royaumont, 95270 Asnières sur Oise
Consulter la map

Vous aimerez aussi

Voix

Voix

Barbara Hannigan Voix

Barbara Hannigan

soprano

J. Gérard, soprano ; E. Nikolovska, mezzo ; Y. François, baryton-basse ; M. Boliakis, piano. Poulenc, Hahn, Strauss, Stravinski...

lundi 27 septembre 2021 • 20h00
Salle Gaveau

Restez connectés