Yuja Wang piano

samedi 3 décembre 2022 • 20h00
Philharmonie
01 44 84 44 84
Entre 10€ et 62€

L. Kavakos, violon.

Johannes Brahms
Sonate pour piano et violon n° 1 op. 78

Leoš Janácek
Sonate pour violon et piano

Robert Schumann
Sonate n° 2 pour violon et piano, op. 121

Les carrières de Leonidas Kavakos et Yuja Wang les mènent dans le monde entier. Ensemble, ils se consacrent avec bonheur à la musique de chambre. Un duo de titans.

Le violoniste grec Leonidas Kavakos et la pianiste chinoise Juja Wang mènent de brillantes carrières de solistes. Ils se produisent régulièrement en duo ces dernières années, mettant leur virtuosité et leur expressivité au service du répertoire pour violon et piano. La Sonate n° 1 de Brahms, d’une grande richesse motivique, donne à entendre un piano plus « léger » que celui auquel Brahms avait habitué les auditeurs dès les sonates des années 1850, tandis que le violon y déploie un chant intense. Moins sombre que ses références littéraires pourraient le laisser imaginer, la sonate exhale tout de même, à l’occasion, une vraie mélancolie. Elle fut d’ailleurs pensée en partie pour Clara Schumann qui vivait alors les derniers instants de son fils Felix, lui-même violoniste. Œuvre de maturité, la Sonate pour violon et piano de Janáček s’organise en quatre mouvements plutôt ramassés, caractérisés par la liberté du discours, des motifs thématiques courts et des textures volontiers frémissantes. Romantique par excellence, l’approche schumannienne de la sonate vise à en transformer la substance même, dans une quête d’unité poétique et expressive de la matière. L’édifice est sous-tendu par une conception dynamique, emmenant l’auditeur dans un voyage intérieur. 

 

Réserver

S'y rendre

  • Philharmonie
    221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris
  • Porte de Pantin
Consulter la map

Vous aimerez aussi

Chambre

Chambre

Goldoni Chambre

Goldoni

L'Impresario de Smyrne

L. Pelly, mise en scène. Ensemble baroque Masques. Dir. : O. Fortin. Avec N. Dessay, J. Mossay, J. Piponnier...

jeudi 25 avril 2024 • 20h00
Théâtre de l'Athénée

Restez connectés