Schubert Symphonie n° 4

jeudi 17 mars 2022 • 20h00
Théâtre des Champs-Élysées
01 49 52 50 50
Entre 5€ et 85€

Orchestre National de France. Dir. : C. Măcelaru. M. Goerne, baryton. Strauss, Wagner, Webern.

On connaît la boutade de Debussy à propos de Richard Strauss : « Des deux Richard, je choisis Wagner, et des deux Strauss, je préfère Johann. » Mais s’ils passent pour des adeptes de la très grande forme, les deux Richard sont ici réunis à la faveur de deux œuvres concises : la Sérénade pour instruments à vent d’un Strauss de vingt ans, qui marche ici sur les traces de son père, premier cor solo dans l’orchestre du Festival de Bayreuth ; et les Wesendonck Lieder, cycle de cinq miniatures dans lequel Wagner affûte les thèmes qui seront ceux de Tristan et Isolde : message subliminal envoyé à Mathilde Wesendonck, qu’on est impatient d’entendre dans la voix de Matthias Goerne. La Passacaille d’un Webern qui n’est pas encore dodécaphonique et la Quatrième Symphonie de Schubert nous ferons faire enfin un détour par Vienne.

Strauss Sérénade pour instruments à vent
Wagner Wesendonck-Lieder (orchestration de Hans Werner Henze)
Webern Passacaille
Schubert Symphonie n° 4 D. 417 « Tragique » 

Réserver

S'y rendre

  • Théâtre des Champs-Élysées
    15 avenue Montaigne, 75008 Paris
  • Alma-Marceau
Consulter la map

Vous aimerez aussi

Symphonique

Symphonique

Bruckner Symphonique

Bruckner

Symphonie n° 8

Orchestre de Paris. Dir. : H. Blomstedt.

mercredi 24 avril 2024 • 20h00
Philharmonie

Restez connectés