Saint-Saëns & Ysaÿe

dimanche 3 octobre 2021 • 11h30
Fondation Royaumont
01 30 35 58 00
Tarif : 20€

F. Clamagirand, violon ; V. Cohen & N. Royez, pianos ; A-L Polchlopek, mezzo.

Camille Saint-Saëns avait toujours un air en tête. Lorsqu’il n’en écrivait pas un nouveau, il remettait sur son établi de compositeur celui qu’il venait d’achever et lui inventait une nouvelle destinée, un autre décor. Loin de se réduire à sa Danse macabre ou au joyeux Carnaval des animaux, son œuvre est donc un continent que les mélomanes n’ont pas fini d’explorer, parsemé de vallées peu fréquentées, voire de plages jusqu’à présent désertes (que l’on songe aux inédits récemment retrouvés dans les archives de la famille royale de Belgique).

En cette année anniversaire, deux duos se sont donnés pour mission d’y défricher de nouvelles voies. Le premier, composé d’Anne-Lise Polchlopek et de Nicolas Royer, a participé à la formation organisée l’année passée à l’abbaye, aux côtés des plus grands spécialistes actuels de l’œuvre du compositeur. La mezzo-soprano et le pianiste ont choisi de remettre en lumière les mélodies du grand amoureux de la poésie et de la langue française qu’était Saint-Saëns. L’autre duo, formé par Fanny Clamagirand et Vanya Cohen, s’attache plutôt aux versions les plus intimistes des pièces données par les orchestres. Jamais de réduction chez l’auteur de l’opéra Samson et Dalila : cette grande figure du romantisme n’étant jamais avare de ses idées, chaque partition se voyait octroyer de nouveaux développements. C’est probablement ce qui confère leur fraîcheur aux trop rares pièces choisies par ces quatre interprètes prometteurs.

Camille Saint-Saëns Si vous n’avez rien à me dire (mélodie) – Chanson triste : dans ton cœur (mélodie) – L’Attente (mélodie) – Extase (mélodie) – Guitares et mandolines (mélodie) – Danse macabre (mélodie) – Valse nonchalante, Op. 110 (piano solo) – Valse gaie, Op. 139 (piano solo)
Feuillet d’album, op. 169 (piano solo) – Triptyque op. 136 (piano, violon) – Prélude du Déluge (piano, violon) – Danse macabre op.40 (piano, violon)
Eugène Ysaÿe Caprice d’après l’Étude en forme de valse op. 52 n° 6 de Camille Saint-Saëns (piano, violon)

Réserver

S'y rendre

  • Fondation Royaumont
    Fondation Royaumont, 95270 Asnières sur Oise
Consulter la map

Vous aimerez aussi

Chambre

Chambre

Quatuor Belcea Chambre

Quatuor Belcea

N. Alstaedt, violoncelle. Boccherini, Schubert.

dimanche 21 avril 2024 • 11h00
Théâtre des Champs-Élysées

Restez connectés