Ravel Boléro

Les mercredi 8 septembre 2021 et jeudi 9 septembre 2021
Philharmonie
01 44 84 44 84

Orchestre de Paris. Dir. : R. Chailly. Ravel.

C’est à un somptueux florilège ravélien que nous convie ici Riccardo Chailly, illustrant le talent d’orchestrateur du compositeur qui s’entend comme nul autre à magnifier les timbres instrumentaux, coulant des alliages inouïs et opposant les textures.

Ravel s’empare de la tradition viennoise de la valse – celle de Schubert et de Johann Strauss – pour en faire éclater les cadres dans un vertigineux kaléidoscope moderniste. À ce jeu avec la danse de salon répond, en lien avec les origines basques du compositeur, une fertile veine espagnole : le sensualisme électrique d’Alborada del gracioso, cette « aubade du bouffon » initialement composée pour piano, le rutilant défilé de couleurs de la Rapsodie espagnole, suite de danses riche d’énergie et de contrastes, et enfin le Boléro, dont la mélodie reptilienne et obsédante, dépassant de loin les intentions du compositeur, est devenue le symbole même de la musique pour orchestre.  
Que dire de Maurice Ravel, sinon que son art à la fois pudique, pourvoyeur de mélodies inoubliables et intensément moderne, incarne presque à lui seul la musique française ? 

Maurice Ravel
Valses nobles et sentimentales
La Valse
Alborada del gracioso
Rapsodie espagnole
Boléro
Réserver

S'y rendre

  • Philharmonie
    221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris
  • Porte de Pantin
Consulter la map

Vous aimerez aussi

Symphonique

Symphonique

Clara Schumann Symphonique

Clara Schumann

Concerto pour piano

Paris Mozart Orchestra. Dir. : C. Gibault & G. Marcano. I. Kanneh-Mason, piano. Ravel, Brahms, Vacchi.

lundi 27 septembre 2021 • 20h30
Cité de la musique

Restez connectés