Prokofiev Concerto pour piano n° 1

dimanche 5 septembre 2021 • 16h30
Philharmonie
01 44 84 44 84

Berliner Philharmoniker. Dir. : K. Petrenko. A. Vinnitskaya, piano. Tchaïkovski, Suk.

Pour accompagner l’alacrité grisante du jeune Prokofiev, la puissante dialectique du drame shakespearien revu par le génie de Tchaïkovski constitue une véritable ode à l’orchestre, à laquelle répond, par son frémissant hommage à la nature, l’art délicat de Josef Suk.

La veine shakespearienne de Tchaïkovski donne sa pleine mesure dans l’Ouverture Roméo et Juliette, composée en 1870 à l’instigation de Balakirev : le thème de la haine entre les deux familles, avec son orchestration paroxystique, y contraste avec la tendresse de celui des amants tragiques. Après ce drame symphonique, c’est toute l’intériorité d’un poème que propose le Conte d’été (1909) de Josef Suk, dont les cinq mouvements, dédiés à l’enchantement solaire ou aux mystères nocturnes, composent une bouleversante ode à la nature. A ces pages narratives ou introspectives, il fallait une puissante contrepartie : il n’en est sans doute pas de meilleure que le Concerto pour piano n° 1 de Prokofiev, qui malgré quelques incises méditatives, déploie l’énergie motoriste et la modernité conquérante d’un « barbare » de vingt ans.

Piotr Ilitch Tchaïkovski
Roméo et Juliette (Ouverture-fantaisie)
Sergueï Prokofiev
Concerto pour piano n° 1
Josef Suk
Un conte d'été
Réserver

S'y rendre

  • Philharmonie
    221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris
  • Porte de Pantin
Consulter la map

Vous aimerez aussi

Symphonique

Symphonique

Clara Schumann Symphonique

Clara Schumann

Concerto pour piano

Paris Mozart Orchestra. Dir. : C. Gibault & G. Marcano. I. Kanneh-Mason, piano. Ravel, Brahms, Vacchi.

lundi 27 septembre 2021 • 20h30
Cité de la musique

Restez connectés